Questions de théorie – JE du 14 novembre 2013

14 novembre 2013 – Maison des Sciences de l’Homme, EHESS, Paris

 

Questions de théories: quels usages des classiques dans les études sur la contrainte ?


Dans le cadre des travaux du groupe « Traitements et Contraintes », nous vous invitons à une journée d’étude intitulée « Questions de théories: quels usages des classiques dans les études sur la contrainte ? » qui aura lieu le 14 Novembre 2013, dans la salle 640 du bâtiment de la Maison des Sciences de l’Homme, 190 avenue France (métro Quai de la Gare) de 10h à 17h.

Lors de cette journée, plusieurs chercheurs reviendront sur leur rapport aux œuvres  de deux auteurs fréquemment mobilisés par ceux qui s’intéressent de façon ethnographique aux institutions : Michel Foucault et Pierre Bourdieu. Si les termes de « contrôle », d' »habitus », d' »assujettissement », de « champ », de « gouvernementalité » ou de « dispositif » circulent dans ces travaux, ils servent rarement de base à un travail de réflexivité par rapport aux ancrages théoriques qu’ils impliquent. Cette journée sera donc l’occasion d’écouter plusieurs chercheurs inscrits dans des démarches empiriques et entretenant des liens forts (de filiation intellectuelle, réappropriation, ou d’influence plus ou moins distanciée) avec ces deux auteurs, évoquer ces œuvres qui ont marqué leur travail de recherche. Au-delà de Foucault, Bourdieu et de leur postérité ethnographique, il s’agit d’enclencher une discussion épistémologique et méthodologique sur les usages de concepts, d’œuvres ou de théories spécifiques dans le cadre de recherches empiriques.

 

Pour discuter des usages de l’œuvre de Michel Foucault, nous accueillons de 10h à 12h30 :

Gilles Chantraine (CLERSE, CNRS), « Prison et gouvernementalité »

Sarah Mazouz (Centre Marc Bloch, Berlin), « L’accompagnement des jeunes entre technologie politique de l’individu et techniques de soi »

Olivier Razac (CIRAP, ENAP), « Foucault et la critique des rationalités pénales. Retour sur l’Archéologie du savoir »

 

Et pour discuter des usages de l’œuvre de Pierre Bourdieu, nous accueillons de 14h à 16h30 :

Muriel Darmon (CESSP, CNRS), « Faire avec. Situer, objectiver, dévoiler, contrebalancer à partir d’une lecture de Bourdieu »

Wilfried Lignier (CESSP, CNRS), « La contrainte clinique n’est plus ce qu’elle était. Penser la diversification du pouvoir médico-psychologique avec Bourdieu »

Ugo Palheta (CIREL, Université Lille 3), « Avec Bourdieu, contre Bourdieu: penser les rapports entre classes populaires et institution scolaire »