Le séminaire DECOMI (Gouverner les frontières : gestion et délégation du contrôle migratoire en Europe et au Moyen-Orient) est co-organisé par Louise Tassin, membre de Traitements et Contraintes depuis 2012, avec Mathilde Darley et Damien Simonneau. Soutenu par l’Institut Convergences Migrations, il se présente sous la forme d’un cycle d’ateliers, qui vise à explorer les logiques de délégation du contrôle migratoire à des acteurs non étatiques, qu’il s’agisse d’entreprises privées, d’associations, de riverains ou, au moyen de mesures contraignantes individualisées, des personnes en migration elles-mêmes.

La deuxième séance du séminaire DECOMI est consacré à :

Le recours aux bases de données et aux nouvelles technologies dans la gouvernance des frontières. 

Elle a lieu le 22 novembre 2019 – 10h-13h. Campus Condorcet, Aubervilliers (M°12 Front populaire), Bâtiment Recherche Sud, Salle 0.015, RDC.

Ils y reçoivent : Javier Sánchez-Monedero (Cardiff University), Vassilis Tsianos (Fachhochschule Kiel), Brigitta Kuster (Humboldt-Universität, Berlin)

Discussion : Léa Macias (Cems, EHESS), Lola Courcoux (Université Paris Ouest Nanterre La Défense).

D’autres séances sont d’ors et déjà prévues : http://icmigrations.fr/recherche/les-projets/decomi/